Et vous ?

La Co-création chez Morning

co-création
Écrit par Camille

De plus en plus répandue, la co-création consiste à créer des services ou des produits en collaboration avec des personnes susceptibles de les utiliser. Ce mode de développement suit l’évolution des usages collaboratifs et permet de coller au mieux aux besoins et aux attentes des consommateurs.

 

« Personne n’est mieux placé qu’un utilisateur pour savoir ce qu’il souhaite obtenir d’un service ou d’un produit »

valentin contributeur

Parmi les formes de co-création évoquées dans notre point co’, l’appel à idées en est une forme innovante. On peut citer l’exemple du projet porté par Zagatub, l’incubateur de Butagaz. Le « Garage de Bob », en référence à la célèbre peluche bleue mascotte de Butagaz, est un site sur lequel des entreprises peuvent sonder une communauté d’utilisateurs potentiels pour tester un concept ou un produit en cours de développement. Dernièrement, Morning y a mené une campagne de crowdtesting pour imaginer la banque de demain.

 

crowdtesting

 

« Comment imaginez-vous la banque du quotidien ? »

Valentin a découvert Morning au début de l’aventure (ndlr : quand la startup s’appelait encore Payname).

Venant du monde de l’informatique, où la co-création existe beaucoup, il pense que c’est un bon moyen de connaître les fondements des besoins clients. À côté de son travail, il s’intéresse de près au monde bancaire et il se tient donc au courant des nouveautés dans ce secteur. À l’heure actuelle, il trouve que beaucoup d’acteurs fintechs proposent de nouvelles idées en se concentrant sur l’une d’entre elle, mais sans pour autant vraiment faire appel à leurs utilisateurs dans le processus de création.

« La co-création permet d’affiner la conception des offres et produits, plus en lien avec la réalité, et avec l’utilisateur. »

Elle permet à l’entreprise conceptrice de “sortir la tête du guidon” et d’élargir son regard avec des points de vues différents, dans des contextes différents.

« Morning est la première néobanque à s’ouvrir et à partager avec ses clients une vision commune de la banque, ce qui laisse entrevoir une banque vraiment ouverte et différente des autres. » Avec la session de co-création sur le garage de Bob, Valentin a eu l’occasion de s’exprimer sur un sujet qui lui tenait à coeur : ses attentes face à la banque de demain.

Il a avancé quelques idées, qu’il a pu partager avec d’autres utilisateurs. Et à sens inverse, il a pu souligner son intérêt pour des idées lancées par d’autres co-créateurs. Toute cette session lui a permis de réfléchir à ses usages pour faire ressortir les aspects plus ou moins agréables de ces derniers.

Les participants ont des besoins différents et la banque de demain doit intégrer ces différents profils dans ses services, pour proposer un outil personnalisable.

Valentin souhaite que Morning évolue à l’image de ses clients, et devienne une néobanque :

multiforme : pour des clients autonomes (experts même pour certains), mais aussi pour ceux qui ont besoin de conseil et d’accompagnement. Une banque qui soit à la fois virtuelle, humaine et proche de ses utilisateurs.

ouverte : qui soit à l’écoute de ses clients pour leur permettre d’accéder à des services sans restriction.

transparente : où l’utilisateur est prévenu en amont de sa facturation sur chacune des opérations, sans frais cachés. Une communication efficace doit être réalisée sur les difficultés et les risques.

innovante : qui propose des services de paiement et de gestion bancaire simples, sécurisés, et qui fassent gagner du temps aux utilisateurs.

Valentin suggère également la mise en place d’une véritable communauté d’ambassadeurs autour de sessions de bêta-tests pour continuer sur le chemin de la co-création.

Nous remercions Valentin pour son retour d’expérience qui, on l’espère, vous donnera envie de participer vous aussi, à construire la banque de demain.

co-création