Le Coup de Coeur

Innovation : Les nouvelles technologies fleurissent pour le paiement mobile

femme mobile selfie
Écrit par Camille

 Avec l’utilisation croissante du mobile, les acteurs économiques impliqués dans l’évolution des moyens de paiement devaient inévitablement s’intéresser aux possibilités multiples qu’offre ce terminal de communication. Voici donc un tour d’horizon de ces nouvelles technologies plus ou moins « gadgets » rattachées au paiement mobile.

ico-telephoneQuand le téléphone devient un terminal de paiement

C’est la solution qu’a adopté la startup américaine Square, en créant un petit lecteur de carte bancaire baptisé le « dongle ». En branchant cet outil sur la prise jack de leur smartphone ou tablette, les commerçants peuvent en faire de véritables terminaux de paiement, aussi appelés M-pos, beaucoup moins couteux que les TPE (Terminal de Paiement) classiques des établissements bancaires.

ico-plugPaytweak transforme directement le smartphone en M-pos

La startup française a imaginé un lien de paiement universel, qui ne nécessite pas d’imbriquer un outil supplémentaire à son mobile. Cette solution de paiement par lien hypertexte peut
se déployer via email, SMS, QR Code, messageries instantanées ou encore plus généralement sur les réseaux sociaux.

La Banque Postale opte pour le paiement par ico-microreconnaissance vocale

Le groupe a annoncé en février son nouveau système d’authentification vocale pour le paiement à distance, baptisé Talk to Pay. Le client recevra un appel après son achat et devra prononcer une phrase d’authentification qui déclenchera le remplissage automatique de ses données bancaires. Ce système sera disponible via tous les sites marchands, l’idée étant de simplifier les paiements à distance tout en renforçant la sécurité des transactions. Agréé par le GIE Cartes Bancaires, ce nouveau système suit la stratégie de développement de solutions de paiement innovantes mise en place par la banque.

ico-speak (1) Pour Google, ce sera sans les mains !

De son côté, le géant américain du web a conçu un système de paiement mains libres nommé «Hands Free». Le consommateur n’a qu’à télécharger l’application, et lorsqu’il se rend dans un commerce muni de bornes WIFI et Bluetooth, il est automatiquement détecté. Au moment du passage en caisse, l’utilisateur précise à voix haute qu’il souhaite payer avec Google et prononce ses initiales. Le commerçant peut ensuite vérifier son identité grâce à une photo de profil et valider le règlement.

ico-touch Visa se penche sur la reconnaissance biométrique

En collaboration avec Morpho, Visa se lance sur le système innovant et hautement sécurisé du paiement par reconnaissance biométrique et répond ainsi aux attentes d’un marché en forte croissance. La technologie MorphoWave mise en place est la première solution biométrique au monde sans contact qui capture et identifie quatre empreintes digitales d’un simple mouvement de la main en moins d’une seconde.

ico-photo Méthode Selfie pour Amazon et Mastercard

Les systèmes de reconnaissance faciale séduisent à la fois les géants du web mais aussi les pionniers de la carte bancaire. C’est le cas d’Amazon dont le système permettra aux acheteurs du site de valider leur paiement en prenant un selfie : un sourire ou un clignement des yeux suffiront à authentifier la transaction. D’après Amazon, ce système est bien plus sûr qu’un mot de passe. Un point de vue que partage MasterCard, qui a également décidé de développer cette technologie, en prétextant que « La nouvelle génération, qui est accro aux selfies, trouvera ça cool et l’adoptera. »

 

ico-share Les réseaux sociaux ne restent pas sur la touche

À l’heure où le social networking remplace peu à peu le simple SMS pour communiquer au quotidien, Facebook franchit le pas du paiement mobile en mettant en place le transfert d’argent de membre à membre via Messenger. Snapchat enchaîne le pas en lançant Snapcash, qui permet aux usagers de 18 ans et plus d’envoyer de l’argent à quelqu’un, via l’application, sans aucuns frais. Twitter a quant à lui mis en place un bouton Buy sur son réseau, grâce à l’intégration du système de paiement Stripe qui ne nécessite pas de quitter Twitter pour faire ses emplettes.

Le mobile a donc de beaux jours devant lui en ce qui concerne les usages liés au paiement. Reste à voir le taux d’adoption de ces technologies par les consommateurs. Souvent la simplicité reste le meilleur moyen de démocratiser de nouvelles pratiques.