Zapping

La banque : reflet d’un monde qui change ?

La banque de demain

La banque traverse une crise majeure depuis la fin des années 2000 : confiance en berne, agences délaissées, entrée de nouveaux acteurs (les fameuses FinTechs), le modèle de la banque traditionnelle est mis à mal. Fort de ce constat, Pierre Blanc a réuni une centaine de contributeursnon banquiers – à esquisser LEUR définition de la banque de demain. Des contributeurs aux profils variés : économistes, journalistes, entrepreneurs, penseurs, artistes, aventuriers, universitaires ou simples citoyens.

Une richesse de regards et d’opinons desquels se détachent de grandes tendances. Tout comme Éric Charpentier, plusieurs contributeurs parient sur une banque collaborative où les utilisateurs auraient un vrai rôle à jouer. « Il n’y a plus un seul groupe de clients qu’on segmente selon leur valeur, mais des populations qui s’offrent mutuellement des services, et c’est en les connectant que l’on crée de la valeur » estime Christophe Benavent, professeur à l’Université Paris Ouest. D’autres, comme l’entrepreneuse Geneviève Bouché, misent sur une banque où algorithmes et intelligence artificielle permettraient une expérience bancaire enrichie.

Une banque qui laisse une place plus importante à l’utilisateur et qui lui facilite la vie grâce à la technologie : voilà peut-être une facette de la Banque de Demain, une banque que nous n’avons pas fini de fantasmer…

Ouvrage La Banque de demain